Capital-risque en Israël

Le capital-risque en Israël s’est rapidement développé au début des années 1990. Aujourd’hui, environ 70 fonds de capital-risque sont actifs, dont 14 fonds de capital-risque internationaux possédant des bureaux en Israël et 220 fonds internationaux supplémentaires qui investissent activement en Israël.

En Israël, le secteur prospère du capital-risque et des incubateurs d’entreprises a joué un rôle important dans la croissance du domaine du high-tech, ce qui lui a valu le surnom de « Silicon Wadi », considéré comme le deuxième en importance comparé à son homologue californien.

Entreprises internationales de capital-risque

Plusieurs leaders de fonds de capital-risque européens et américains possèdent des succursales en Israël, à savoir Alta Berkeley Venture Partners, Battery Ventures, Bessemer Venture Partners (BVP), BlueRun Ventures (BRV ; anciennement Nokia Venture Partners), Blumberg Capital, Bridge Capital Fund (BCF) LP, Canaan Partners, Delta Partners, Lightspeed Venture Partners, Partech International Inc. , Susquehanna Growth Equity (SGE) LLC, Venrock, YL Ventures et Ziegler Meditech Equity Partners (ZMEP) FP.

En outre, il existe également environ 220 fonds internationaux, y compris Polaris Venture Partners, Accel Partners et Greylock Partenaires, qui ne possèdent pas de bureaux en Israël, mais investissent activement en Israël par le biais d’un spécialiste en interne.

Les départements capital-risque des grandes multinationales, parmi lesquelles Intel, HP, Time Warner Inc., Sony, Cisco … ont également ouvert des centres de Recherche et Développement en Israël et ont acquis des sociétés en Israël,  ayant constaté que le pays offrait un marché capital-risque rentable.

Des rachats réussis

Fusions et Acquisitions : En 2011, nous avons assisté à 85 fusions et acquisitions (d’entreprises israéliennes) sur le marché israélien pour une valeur totale de 5,23 milliards de dollars, soit une augmentation de 134% par rapport au 2,18 milliards de dollars en 2010 et la deuxième somme la plus élevée au cours de la dernière décennie, après les 10 milliards de dollars de transactions en 2006.

La taille moyenne d’une transaction en 2011 a augmenté de près de 85% atteignant les 60 millions de dollars, alors qu’il était question d’environ 32,5 millions de dollars en 2010. Cette augmentation reflète un nombre relativement élevé de transactions supérieures à plus de 100 millions de dollars, avec des fusions et acquisitions de sociétés israéliennes soutenues par des capitaux risques en 2011 pour un total de 12,52 milliards de dollars, soit une augmentation de 102% par rapport à 2010.

Additional information

Directory of Venture Capital Funds for Israeli Startups
www.science.co.il/venture-capital-funds.asp

Duns Guide
israel-business.dundb.co.il/S67999904.aspx

Image Bank

No images found

Related EIPA Updates

No EIPA updates found