La déclaration d’indépendance

La déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël a été proclamée le 14 mai 1948, un jour avant l’expiration du Mandat britannique.

David Ben Gourion, chef exécutif de l’Organisation sioniste mondiale et président de l’Agence juive pour la Palestine, proclama la création d’un Etat juif en Eretz Israël, connu comme l’État d’Israël

Le même jour, les membres du Conseil du Peuple proclamèrent la création de l’état.

La déclaration est divisée en quatre sections : la première section présente une description du peuple juif, sa lutte pour le renouvellement de son existence politique et la reconnaissance internationale à ce droit ; une autre section opérative proclame la création de l’état ; la section suivante déclare les principes qui guideront l’État d’Israël ; et la dernière section est un appel lancé à l’organisation des Nations Unies, aux habitants arabes de l’état, aux états arabes et au reste de la communauté juive de part le monde.

Même si la proclamation n’est ni une loi, ni non plus un simple document légal, il possède néanmoins une certaine validité juridique, d’ailleurs la première et troisième section sont utilisées par la Cour suprême dans un but d’interprétation normative.

La deuxième section est la principale source d’autorité dans le système juridique israélien.

Certains ont tendance à considérer la Déclaration d’Indépendance, et en particulier sa section déclaratoire, comme une constitution, bien que la Cour suprême ait déclaré, dans une série de décisions, que la déclaration n’avait pas de validité constitutionnelle, et qu’il ne s’agissait pas d’une loi suprême pouvant être utilisée pour invalider des lois et règlements en contradiction avec elle.

Image Bank

David Ben-Gurion Independence celebration in the streets David Ben Gurion reading the Declaration of Independence of Israel on May 14, 1948 in Tel Aviv Palestine Post - The State of Israel is born David Ben-Gurion proclaims the birth of the State of Israel

Related EIPA Updates

No EIPA updates found