La clôture de sécurité

Le gouvernement israélien a décidé de lancer la construction d’une clôture de sécurité de haute technologie le long de la ligne verte de 1967 afin d’empêcher les terroristes palestiniens de s’infiltrer en Israël et de réaliser des actes de terrorisme.

Des centaines de personnes ont été tuées et des milliers ont été blessées dans la vague d’attentats terroristes palestiniens contre des civils à la suite de la deuxième Intifada en septembre 2000.

Il ne fait aucun doute que le succès de la barrière de sécurité a permis de prévenir les attaques terroristes menées contre des citoyens israéliens et à sauver des vies.

Depuis le début de la deuxième Intifada en septembre 2000 et jusqu’à la construction du premier segment continu de la barrière de sécurité à la fin du mois de juillet 2003, les terroristes palestiniens ont réalisé 73 attaques ayant fait 293 morts et 1950 blessés du côté israélien. En 2002, l’année précédant le début des travaux de construction, 457 Israéliens avaient été tués par des actes palestiniens de terrorisme, contre 8 tués en 2009.

Depuis le début de la construction de la barrière, le nombre d’attaques a baissé de plus de 90 %. Et le nombre d’Israéliens tués et blessés a diminué de plus de 70% et 85 % respectivement.

Le gouvernement israélien s’efforce d’exclure les villages palestiniens de la zone située à l’intérieur de la barrière et aucun territoire n’a été annexé.

Les terres utilisées pour la construction de la clôture de sécurité ne sont pas confisquées, et demeurent la propriété du propriétaire.

Image Bank

No images found

Related EIPA Updates

No EIPA updates found