Le kibboutz

Le kibboutz est une création israélienne originale et unique.

Il s’agit d’une installation rurale sur plusieurs générations, caractérisée par son mode de vie collectif et coopératif, une gestion démocratique, la responsabilité du bien-être de chaque membre adulte comme de l’enfant, et un partage de propriété des moyens de production et de consommation.

Degania fut le premier kibboutz, fondé par un groupe d’une douzaine de jeunes pionniers en 1910, sur les rives de la Lac de Tibériade.

Depuis lors, 273 kibboutz (la moitié d’entre eux avant la création de l’Etat d’Israël) se sont répandus à travers le pays définissant dans une certaine mesure ses frontières.

La majorité des kibboutz ont été fondées par des membres des mouvements de jeunesse sionistes, d’Israël et du monde entier.

Au cours des vingt dernières années, la plupart des nouveaux membres font partie de la deuxième génération – il s’agit de fils et de filles eux-mêmes nés dans le kibboutz. En outre, les nouveaux immigrants et les « gens de la ville » ont été absorbés dans la communauté du kibboutz.

Depuis le début, les kibboutz se considéraient comme doté d’un sens du devoir, agissant comme un véritable pilier du sionisme, et comme un mouvement national travailliste.

Les kibboutz ont été établis à travers le pays, en particulier dans des régions au préalable non habitées. Les membres vivaient dans des conditions de vie extrêmes, labourant la terre, asséchant les terrains marécageux, nettoyant les montagnes de leurs rochers et construisant des implémentations, représentant le lien avec la chaîne collective nationale.

Le mouvement des kibboutz est le siège central en charge de la  l’ensemble des kibboutz traitant avec le gouvernement et les autorités régionales à tous les niveaux.

En outre, le mouvement fournit une variété de services liés à différents aspects de la vie quotidienne, à partir de ses principaux bureaux, par le biais de ses subdivisions et services administratifs.

En 2010, il y avait 270 kibboutz en Israël. Leurs usines et les exploitations agricoles comptaient pour 9% de la production industrielle d’Israël, soit 8 milliards de dollars US, et 40 % de sa production agricole représentant plus de 1,7 milliard de dollars.

Image Bank

No images found

Related EIPA Updates

No EIPA updates found