Le programme d’incubateurs technologiques

Le programme d’incubateurs technologiques israéliens a été créé en 1991, il est administré par le Bureau du responsable en chef scientifique, le Ministère de l’Industrie, du Commerce et du Travail.

L’objectif principal de ce programme est de transformer les idées technologiques novatrices trop risquées pour les investissements privés, en des sociétés start-up viables qui, après une phase d’incubation devraient être en mesure de rassembler des fonds auprès du secteur privé et de fonctionner par leurs propres moyens. Le second objectif du programme est le suivant :

1.        Promouvoir les activités de recherche et développement dans la périphérie et dans les zones habitées par des minorités.

2.        Créer des possibilités d’investissement pour le secteur privé, y compris les investisseurs en capital-risque.

3.        Transférer des technologies des instituts de recherche à l’industrie.

4.        Créer une culture d’entreprenariat en Israël.

Un incubateur est une personne morale de droit privé, à but lucratif, qui alimente le portefeuille de ses entreprises de la manière suivante :
1.             Environnement de travail.
2.             Services administratifs.
3.             Conseils dans le domaine de la technologie & des affaires.
4.             Assistance dans le domaine légal et de la réglementation.

La sélection d’un incubateur titulaire se fait par l’entremise d’un processus concurrentiel dans lequel le lauréat reçoit une licence de 8 ans afin de créer un incubateur en Israël et de soumettre les demandes de subvention pour des projets novateurs, dans le but d’établir de nouvelles entreprises start-up. Le processus concurrentiel est ouvert à toutes, les collectivités locales comme à des organismes étrangers.

Parmi les actionnaires des titulaires actuels d’incubateur se trouvent des investisseurs en capital-risque, des groupes d’équité privés, des investisseurs providentiels ainsi que des sociétés multinationales et locales.

Il existe 24 incubateurs en Israël jusqu’à ce jour, dont 22 sont des incubateurs technologiques, 1 est un incubateur industriel basée sur la technologie et 1 est un incubateur dédié à la biotech. Les incubateurs sont disséminés dans tout Israël, dont 8 situés dans les zones périphériques. Il existe environ 180 entreprises à divers stades de recherche et développement opérant au sein des incubateurs à un moment donné.

Depuis 1991 et jusqu’à la fin de l’année 2012, le gouvernement a lancé plus de 1 700 entreprises avec un total cumulatif d’investissement de la part du gouvernement de plus de 650 millions de dollars.

Plus de 1 500 sociétés ont mûri et quitté les incubateurs. Parmi ces titulaires, 60 % ont réussi à attirer des investissements privés. Le montant total cumulé des investissements privés des entreprises issues d’incubateurs est de plus de 3,5 milliards de dollars.

Cela signifie que sur chaque dollar investi par le gouvernement  dans une entreprise en incubateur, la société a récolté une somme de 5 à 6 dollars supplémentaires du secteur privé.